Lithographie Originale Signée

Olivier Debré Lithographie originale signée XXè siècle


Olivier Debré Lithographie originale signée XXè siècle
Olivier Debré Lithographie originale signée XXè siècle
Olivier Debré Lithographie originale signée XXè siècle

Olivier Debré Lithographie originale signée XXè siècle   Olivier Debré Lithographie originale signée XXè siècle

Numérotée 46/50 et signée au crayon. Olivier Debré , né le 14 avril 1920 à Paris où il est mort le 1er juin 1999, est un peintre français, représentant majeur de labstraction lyrique.

Il est le fils du professeur Robert Debré, le frère de Michel Debré, le père de Patrice Debré, et l'oncle de Bernard Debré et de Jean-Louis Debré. Troisième enfant de Robert Debré et de Jeanne Debat-Ponsan (fille du peintre Edouard Debat-Ponsan), le jeune Olivier est un bon élève au lycée Montaigne à Paris. Il passe ses vacances à Nazelles chez son grand-père maternel, Édouard Debat-Ponsan, qui l'encourage à peindre, dessiner et sculpter, puis à partir de 1933, dans le domaine Les Madères acquis par son père à Vernou-sur-Brenne, dont il hérite avec sa sur en 1978 et où il a installé depuis lors un de ses ateliers. Après avoir passé la seconde partie de son baccalauréat de philosophie, il s'inscrit en 1937 pour des études d'architecture à l'Ecole des beaux-arts de Paris dans l'atelier de son oncle Jacques Debat-Ponsan, et s'inscrit à la Sorbonne pour une licence d'histoire qu'il obtient en 1942. Il fréquente l'atelier de Le Corbusier.

Autour de 1950, il privilégie la matière et les couleurs sourdes. Olivier Debré expose à New York à la Perspective gallery.

Il est invité au Salon de mai auquel il participera jusqu'à sa mort. En 1951 la librairie-galerie la Hune présente pour la première fois les gravures d'Olivier Debré. L'année suivante, il participe à son premier Salon d'Octobre qui regroupe les peintres les plus significatifs de l'art non figuratif et abstrait. Il y côtoie Geneviève Asse, Claude Bellegarde, Françis Bott, Jean Degottex, Pierre Dmitrienko, Jacques Doucet, Jacques Germain, Charles Lapicque, Jean Messagier, Kumi Sugaï, Zao Wou-ki, parmi d'autres. 1953 correspond à une période charnière dans l'uvre d'Olivier Debré qui délaisse les signes-personnages pour les signes-paysages.

C'est à cette époque qu'il prend conscience des possibilités multiples offertes par la technique de la lithographie qu'il n'a jamais cessé de pratiquer. Il participe pour la première fois en 1954 au salon Comparaisons. En 1956, Michel Warren organise sa première exposition individuelle à Paris. L'année suivante, la seconde exposition chez Michel Warren le fait figurer.

« désormais en bonne place parmi les chefs de file de l'École de Paris ». Écrit John Prossot dans Apollo dont la couverture reproduit le tableau exposé. Après un voyage en Espagne, il expose, en 1959, à la Phillips Gallery à Washington. En mai, première exposition personnelle à la Knoedler Gallery aux États-Unis, avec une préface de Pierre Courthion. Il participe à Peintres d'aujourd'hui au Palazzo delle Arti à Turin.

Au tournant des années 1960, il revient au paysage, sa peinture est plus fluide avec des ponctuations de concrétions épaisses qui délimitent et créent l'espace. Il qualifie alors sa peinture d abstraction fervente car elle symbolise l'émotion ressentie devant le paysage. En 1960, il expose à la galerie Knoedler à Paris. La presse se fait l'écho de cet événement.

Durant l'été, il séjourne en Vénétie avec sa famille. L'année suivante, il effectue un nouveau voyage en Espagne avec son fils Patrice. En 1962, il voyage en Grèce avec sa famille. À l'automne, une exposition de ses uvres a lieu au musée de l'Athénée à Genève. Il participe pour la première fois au Salon Grands et Jeunes d'aujourd'hui à Paris. Il expose un bahut en bois sculpté posé sur un socle de métal à l'exposition Antagonismes 2-L'objet au musée des arts décoratifs à Paris. En 1963, double exposition à la galerie Knoedler à Paris puis à New York. C'est le poète Francis Ponge qui écrit le texte pour les deux catalogues, dont Pour Olivier Debré. La presse se fait largement l'écho de cet événement en France comme aux États-Unis ; à cette occasion, Olivier Debré retourne à New York où il rencontre Mark Rothko pour la seconde fois. L'item "Olivier Debré Lithographie originale signée XXè siècle" est en vente depuis le mercredi 12 septembre 2018. Il est dans la catégorie "Art, antiquités\Art du XXe, contemporain\Estampes, gravures".

Le vendeur est "galeriesartonicerveau" et est localisé à/en Paris. Cet article peut être expédié aux pays suivants: Amérique, Europe, Asie, Australie.

  1. Période: XXème et contemporain
  2. Type: Lithographie
  3. Caractéristiques: Signée


Olivier Debré Lithographie originale signée XXè siècle   Olivier Debré Lithographie originale signée XXè siècle